Histoires de frontieres

Publié le par guilhem

Histoires de frontieres

Nous voila reparti en direction de la Croatie, on choisit sur la carte une route de montagne qui nous emmènerait, au plus court, à notre prochaine étape prévu. Mais voilà, la frontière gardée par deux douaniers, une petite cabane en préfabriqué et une barrière en bois au milieu de la route, est réservé aux locaux… ce qui explique pourquoi on a croisé absolument personne sur la dizaine de kilomètres de montée du col, demi tour ! Les douaniers nous laisseront, cette fois-ci, passer la frontière sans encombre, et on ira s’installer sur une « place » de village au bord de la rivière, non sans avoir essuyé quelques refus des habitants pas très commode, mais ici, no problem, no privato ! Marlène peut même, pour la première fois, accrocher son tissu. On laisse passer la petite turista du collègue et commence à s’inquiéter pour le camion, qui perd un peu trop d’huile (et gasoil) à notre gout.

Histoires de frontieres
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Hububu 08/10/2015 15:24

Turista aussi pour le camion :s