Transylvanie workaway

Publié le par guilhem et marlène

Transylvanie workaway

Direction maintenant un nouveau et dernier volontariat de ce voyage, une ferme de buffles dans la campagne. Notre job sera surtout de jardiner dans ses potagers en permaculture et de s’occuper des arbres fruitiers. Le propriétaire nous a fait visiter le petit village à côté et on aura le droit à une visite chez un gars qui fait sa gnôle artisanale dans un alambic fait maison. Les villages de campagne sont pleins de nids de cigognes un peu partout sur les toits des églises et poteaux électriques. On se rempli les yeux d'image de campagne verdoyante avec biches et renards dans les champs, troupeaux en liberté. Samedi soir c'est barbecue, poulet tandoori et dahl au menu et vin en boisson. On rencontre la maire du village d'à côté ainsi qu'une américaine violoniste bien sympa venue étudier les musiques traditionnelles roumaines. La soirée se finit tard autour de vin rouge. On ne partage pas du tout les conceptions libéralo-capitalistes de notre hôte mais bon en anglais c'est difficile de débattre ! On va se coucher frustrés mais contents d'avoir pu avoir des discussions avec des gens à qui on ne parlerait pas normalement ! Après cette petite soirée, retour au jardin! Le chien se sera fait pleins de copains ( 2 gros chiens bergers roumains et un chiot). Après 10 jours, on part de ce jolie lieu au milieu de la campagne transylvanienne. Le chien est déprimé de quitter ses copains (si si si ! ), nous contents de reprendre la route! Finalement, on s'habitue à la route et aux déplacements et cela nous manque au bout de 10 jours !

la cigogne solitaire de la ferme

la cigogne solitaire de la ferme

Commenter cet article