Arrivé en Crète

Publié le par guilhem et marlène

passagers clandestins sur le bateau
passagers clandestins sur le bateau

La Crète, départ en ferry de Gythéon, mercredi. Chanceux, on se faufile entre les grèves des compagnies maritimes et des paysans. Après une traversée de 8h assez houleuse, on pose les roues sur l’île, à Kissamos (Nord Ouest). Pour décrire un peu cette île, la première impression est que c’est très montagneux, en effet il y a des montagnes à 2500 mètres, les sommets sont bien enneigés et les vallées bien vertes, du moins sur la partie Nord Ouest. Après quelques escales sur la côte, on rentre un peu plus dans les terres, toujours direction l’Est, qui sont très sauvage mais aussi très cultivées. On y fait des rencontres chaleureuses, les gens sont très accueillants. D’ailleurs on ne l’a pas assez souligné, en Grèce on est souvent super bien reçu, les voyageurs comme nous ne font pas peur, au contraire on nous apporte des fruits, des légumes, du miel ou de l’huile d’olive de leurs production, on ne nous a presque jamais refusé un terrain où dormir. On pensait trouver de la chaleur ici mais pour l’instant le tarif c’est vent, pluie et froid… on a eu en dessous de zéro, mais jusque là, on résiste encore au froid. Heureusement, deux jours plus tard, on a 25°, en maillot sur la plage et on peut se baigner.

la Crète : entre montagne et mer !

la Crète : entre montagne et mer !

superbe spot dans la campagne !

superbe spot dans la campagne !

Commenter cet article