Athènes, Αθήνα

Publié le par guilhem et marlène

vue de la ville
vue de la ville

Athènes, ville pleine d’histoire, mais surtout vivante. Elle compte environ 3 millions d’habitants, près de 40% de la population Grecque. Elle est connue pour être une des plus vielle ville du monde, fondée en -800 autour de la colline de l’Acropole. Pendant le siècle de Périclès, elle a connu son âge d’or et a vu la première démocratie de l’histoire se former ici. La démocratie athénienne a connue une vie intellectuelle importante, rassemblant des philosophes antiques avec Socrate, Platon et Aristote, des auteurs de théâtre (Eschyle, Sophocle, Euripide, Aristophane) et l'historien Theucydide.

Athènes a été occupée par de nombreuses civilisations différentes. On va surtout retenir la dernière, qui fut celle des Ottomans de 1456, avec la chute de Constantinople (que les Grecs refuse d’appeler Istanbul mais konstantinopoulos), jusqu’à 1822, l’année de l’indépendance. Les Turques sont de fait l’ennemi juré des Grecs, encore aujourd’hui.

L’Acropole et le Parthénon qui ont été encore bien conservés après près de 2000ans, ont été en bonne partie détruit pour en faire une mosquée (les Vénitiens en feront une église en 1687), puis par les sièges qu’Athènes a subit et par les guerres. La restauration des monuments a débuté après l'indépendance du royaume grec au XIXe siècle, avec notamment la destruction des constructions postérieures à la période antique. Elle est d’ailleurs toujours en travaux. Une bonne partie du toit a été enlevé, car la pollution le détériorait, pour le conserver au musée de l’Acropole. Qui est d’ailleurs très bien fait, avec beaucoup de pièces et sculptures conservées là-bas. Des reconstitutions du Parthénon fait prendre la mesure de ce qu’il était avant.

Pour notre culture personnelle, on est allé aux musés de l’Acropole, au musée Archéologique et d’Art cycladique. D’autres bâtiments historiques et (beaucoup) de ruines archéologiques sont dispersés un peu partout dans la ville.

On profite de la ville pour faire un peu la bringue, ça faisait longtemps ! L’anniversaire de Guilhem et Noël font des bonnes occasions. On n’aura pas passé Noël en famille mais en concert bien arrosé ! Pour rattraper ça, Bérange nous rejoint le 31, pour une semaine avec une copine, avec , en plus, parait-il quelques cadeaux du père noël ! Le camion est d’ailleurs paré d’un nouveau lit d’amis !

On a découvert le airbnb, super pas cher, on trouve un appart à 15e la nuit pour deux avec cuisine et salle de bain (l’auberge de jeunesse c’est une 20e d’euros sans cuisine).

Bon, on entend beaucoup parler d’Athènes et de ses mouvements anar qui se seraient bien développés depuis la grosse crise, notamment dans le quartier d’Exroshia. Et bien les rumeurs ne sont pas bien fondées, c’est très verrouillé par la police, les seuls squats qui ont pu ouvrir (2) sont seulement ouvert la journée. De peur que trop de mouvement de révolte partent de là, parce que si les gens peuvent se reposer au chaud, manger chaud et se regroupent dans un lieu, ils peuvent commencer à discuter et à s’organiser. Ce qui n’est pas le cas quand ils dorment au froid dans la rue, pas bien serein, sans nourriture très chaude (dixit une jeune fille française rencontrée dans un des squats.)

Pour le mois de Janvier, on s’en va encore un peu plus au Sud, dans le Péloponnèse. On espère pouvoir y grimper, la plupart des sites de grimpes sont conseillés pour l’hiver car l’été est beaucoup trop chaud ici.

Et pour finir on souhaite une bonne et heureuse année, à tout le monde, la famille, les copains, les collègues, les voisins ^^ !!!!

Gardez le sourire et la bonne humeur, biz kiss peace peace love love kiss!!!

l'acropole de nuit

l'acropole de nuit

maquette de reconstitution de l'acropole

maquette de reconstitution de l'acropole

le haut du Parhénon, reconstitution des statues qui se trouvaient sous le toit.

le haut du Parhénon, reconstitution des statues qui se trouvaient sous le toit.

le street art présent de partout dans athènes

le street art présent de partout dans athènes

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article