Instant historique à Delphes

Publié le par guilhem et marlène

entrée du temple d'Apollon
entrée du temple d'Apollon

Après quelques jours de repos, nous reprenons la route en direction d’un site de grimpe vers Athènes où l’on a prévu de passer quelques jours avant le nouveau workaway sur l’île d’Eubée. Sur le chemin, nous nous arrêtons à Delphes pour visiter son site antique.

Deuxième site le plus visitée après l’Acropole à Athènes, il éveille notre curiosité sur la riche histoire grecque. Grâce au site archéologique de Delphes, nous avons pu nous faire une petite idée de ce que pouvait être l’organisation d’une cité grec durant l’Antiquité. La légende veut que Zeus lança deux aigles de chaque côté de la Terre. Ils se retrouvèrent à Delphes qui fut ainsi désignée comme centre du monde. On le comprendra d’avance, dans l’Antiquité, la religion détenait un grand rôle dans la cité grec. Ainsi, sur le site de Delphes, nous avons pu voir par exemple les ruines du temple d’Apollon où la Pitie (jeunes femmes vierges choisies parmi les citoyens) qu’ils appelaient l’Oracle de Delphes faisait ces prédictions. Les chefs de guerres mais aussi les simples citoyens (seulement les hommes…) venaient lui demander conseil. Ces oracles n’étant pas clairs, un prêtre les interprétait pour les rendre compréhensibles. Ses prédictions pesaient leurs poids dans les décisions des chefs de guerres et diplomates de l’époque. La Pitie étant manipulée par les politiciens de l’époque via les prêtres, d’où leur venaient donc cet état de trance ? Grandes comédiennes ou vrais drogues à l’œuvre ? Apparemment, selon un chercheur, du sol de Delphes, s’élevait des gaz hilarants et euphoriques, la Pitie était installée au-dessus d’une cheminée d’où provenaient ces gaz. Ceux-ci expliquent cela.

Le site de Delphes aurait été abandonné au VII s après JC. Au XV s, le site antique de Delphes a été de nouveau identifié à cet endroit. Seulement durant les 8 derniers siècles d’abandons, il fut recouvert de terre et un nouveau village s’est construit dessus. C’est seulement qu’en 1840 que les premières fouilles eurent lieu, le village construit dessus fut déplacé 500 mètres plus loin. Le gouvernement français de l’époque finança alors le déplacement des populations et les fouilles. Et oui, ce fut l’école française d’Athènes qui eu le privilège de fouiller le site de 1860 à 1903, année où les fouilles archéologiques furent complètement finies et le site inaugurée.

le temple d'Apollon vu d'en haut

le temple d'Apollon vu d'en haut

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article