Vive les îles

Publié le par guilhem et marlène

On reprend la route direction la côte Ouest et la ville de Arta. on trouve refuge sur une presqu’île, Koronissia, qui est relié au continent par un bout de terre tout juste assez large pour croiser deux voitures. On apprend entre temps les nouvelles de Paris…… triste et fataliste. On s’inquiète pour les copains parisiens, deux trois sms nous rassurent. Peace.

Ensuite direction l’île de Leucade, relié par un pont, où l’on va se chiller quelques jours sur le bord de mer. Un bon petit séisme matinal secoue le camion de fond en comble. Réveil dynamique mais on est quand même un peu effrayé. On apprendra plus tard que l’épicentre était à une trentaine de kilomètres de l’île d’une magnitude 6,5. Et ben, on peut vous dire ça secoue ! Marlène profite du beau temps pour se baigner (encore !) On arrive à sortir de Leucade après un petit détour sur l’île dû à un éboulement qui barrait la route initiale. Direction Athènes. On emprunte une route magnifique de Préveza à Patras dans la garrigue Grecque. Paysages à couper le souffle, chèvres et moutons de tous les côtés de la route, on en prend pleins les yeux. On s’arrête près de Patras pour grimper. Malheureusement une attaque d’une armée de moustiques aura raison de nous, décidément les esprits de la grimpe ne sont pas de notre coté. On repart sur la route d’Athènes pour faire une halte à Galaxidi, petit port de pêcheurs tranquille qui nous plaît bien. On décide de s’attarder un peu dans cette agréable langueur grecque. Ensuite du site archéologique de Deples, le temple d'Appolon. Après on ira pas très loin d'Athènes pour une semaine d'escalade, le temps si prête en cette saison même si on a quand même des bon coups de chauds l'après-midi en plein soleil.

La suite sera un autre work away sur l'île d'eubée, tout près de la capitale.

belle terrasse!

belle terrasse!

doudou marlène à la fenêtre de sa chambre

doudou marlène à la fenêtre de sa chambre

Vive les îles

Commenter cet article