Le Kosovo d'une journée, premiers jours en Macédoine

Publié le par guilhem

Prizhren
Prizhren

Nous reprenons la route après deux jours vers le lac Koman direction la Macédoine où Leila arrive Samedi 3 octobre pour une formation sur le droit des Roms. Nous avons ainsi 5 jours avant de l’accueillir à Skopje. Nous décidons alors de passer en Macédoine par le Kosovo. Après quelques incompréhensions à la frontière Albanie-Kosovo sans gravité, les douaniers étant très sympas et souriants (ça nous change de la Croatie), nous passons la nuit à Prizren dans le Sud du Kosovo. La ville est très jolie malgré le mauvais temps qui nous poursuit depuis 2 jours. Nous devenons copains avec le mec qui fait payer le parking ! Mais la pluie et le froid aura raison de nous, nous traçons le Kosovo par des montagnes que nous n’aurons pas le plaisir de voir à cause d’un brouillard à tranché au couteau. Nous voici en Macédoine, dans « le » plus grand village de la région de Tétovo . Accueil mitigé : entre des gamins qui veulent à tout prix nous faire chanter l’hymne nationale albanaise (la « minorité » albanaise représentant 25% de la population macédonienne "Les Albanais de Macédoine forment la principale minorité de la République de Macédoine. Ils représentaient en effet 25,2 %(peut être 40% maintenant, mais le gouvernement Macedonien a peur d'un nouveau recensement1) de la population totale du pays en 2002, derrière les Macédoniens (64,2 %)" (wikipédia) ) et un gars sorti de nulle part qui nous met la pression en nous demandant pourquoi l’on choisit le parking comme hôtel. Après quelques explications, il se détend et nous payent le thé pour se faire excuser. On n’aura pas trop compris … Nous reprenons la route direction Skopje. En chemin, on rencontre des cyclistes basquo-catalans indépendantistes. On leur paye le thé parce qu’il fait 10 degrés dehors et on parle politique pendant 1h. Rencontre amusante au milieu de nulle part !

limitation de vitesse pour les tanks!

limitation de vitesse pour les tanks!

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article